24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 09:41

Des Gateaux 1

Des jeunes femmes comme Yumiko ont des idées bien arrêtées sur les pâtisseries, qu’elles ne souffrent pas acheter la veille pour être dégustées le lendemain. Une considération qui dans la bouche de Yumiko fait appel au bon sens de chacun mais sonne aussi comme un rappel à l’ordre dont je prends acte, quittant l’appartement douillet pour me glisser un dimanche matin dans le froid hivernal et trotter péniblement jusqu’à Des Gâteaux et du Pain. Ainsi est Yumiko, une jeune japonaise amoureuse de la pâtisserie française aussi exigeante qu’intraitable avec l’objet de son affection. L’entendre s’exprimer sur la pâtisserie me donne toujours cette impression que tout ce que j’avais vécu, appris jusqu’à présent serait passé devant moi en coup de vent et aurait pris le large. Hébété, j’ai alors ce sentiment de rester à la traine et de me dépenser avec des lenteurs de tortue, pour rattraper mon retard.

Aussi, j’ignorais jusqu’à ce jour l’existence des Gâteaux et du Pain qui est pourtant l’une des boulangerie/pâtisserie phare de la capitale, pilotée par le duo David Granger, formé au Moulin de la Vierge et Claire Damont passée chez des noms prestigieux comme Ladurée, Christophe Michalak ou Pierre Hermé dont l‘influence est très présente dans certaines créations comme le gâteau au chocolat lait noisettes qui fait écho sans grand risque de lui faire de l’ombre à son Arabella (ma pâtisserie préférée d’entre toutes, la création toutes catégories confondues que je place au sommet mon Panthéon personnel), cette influence se retrouvant jusque dans la mise en espace (vitrine noire et élégante, intérieur sobre signée Yann Pennors, le décorateur attitré de Pierre Hermé).

Des-Gateaux-3.JPG

En retrait de l’espace pain et viennoiserie, à proximité de l’atelier, les pâtisseries fascinent, attirent le regard et semblent vous absorber tout entier. Une pâtisserie chacun suffirait à notre bonheur mais une petite voix me souffle d’en choisir une troisième; une initiative qui ne repose sur rien d‘autre que l‘émerveillement.

Des-Gateaux-2.JPG

Honneur donc à la pomme tatin au sirop d’érable qui inspire Yumiko et lui donne l’impression d’une ballade en forêt mais surtout au 1000 feuilles noisettes dont le fouettage dépasse en percussion, en texture et en équilibre tous ceux goûtés jusqu’alors qui s’évaporent dans les ténèbres.

Des Gateaux 4

Le 1000 feuilles de Claire Damont s’impose avec une puissance redoutable qui me trouble et me terrifie à la fois en plus de me surprendre avec une curieuse envie de rire et de pleurer à m’en faire palpiter le cœur. Cette pâtisserie qui est à la fois quelque chose d’extraordinaire et de tout à fait naturel, comme doit l’être la religieuse au caramel et fleur de sel, le Saint Honoré aux chocolats ou bien côté viennoiserie le chausson au citron. A peine avalée la dernière bouchée, j’ai la certitude que cette adresse va devenir mon nouveau port d’attache qui continuera de briller d’un éclat magnifique et de vivre dans mon imagination quand bien même le voyage m’en tiendra un temps à distance.

 

 

Des Gâteaux et du Pain

63 Bd Pasteur

75015 Paris

Tel: 01 45 38 94 16

 

Photographie haut de page, crédits et remerciements monocle.com

 

Partager cet article

Published by Foodinandout - dans Douceurs
commenter cet article

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  •  Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog