28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 10:37

Mori 1

Le Mori Venice Bar, on y réserve une table un jour de grand soleil et qu‘il fait chaud (c‘était la semaine dernière, cela semble une éternité). Avant de gagner le restaurant, on jette un œil à ce tournage qui a lieu place de la Bourse, en face du restaurant. On distingue, donnant la réplique à Gilbert Melki, la belle et émouvante Léa Drucker, stricte dans son tailleur gris et dont le personnage pourrait avoir ses habitudes au Mori, hommes et femmes d’affaire en composant l’essentiel de la clientèle. Le tournage s’éternise, je croise une dernière fois le regard de Léa Drucker, lui glisse un sourire et traverse la place pour gagner le restaurant.

Mori 2Je note immédiatement et non sans soulagement que Le Mori Venice Bar, bien que donnant dans les spécialités du nord-est, nous épargne une décoration inspirée par la façade rosée du Palais des Doges, les mosaïques de la place Saint Marc ou les marbres saurés de la Logetta, soit toute une effervescence de couleur et de vie qui à la longue peut taper sur le système. J’apprends que Massimo Mori a eu la bonne idée de donner carte blanche à Philippe Starck qui a composé un espace reposant et feutré aux couleurs éteintes et tamisées, aux lumières chaudes qui donnent l’impression d’être dans un cocon préservé de l’extérieur.

La carte est belle (voir le site très complet), riche et l’addition s’annonce dispendieuse: avoir croisé Léa Drucker m’en console.

Mori-3.JPG

C’est la saison des champignons. Grande est la tentation de débuter le repas par le frico friulano (gâteau de pomme de terre, oignons doux, poêlée de cèpes au fromage Montasio, pousses de tétragone, 25 euros) mais les souvenirs encore vifs de mon séjour en Sicile se rappellent à moi sous les traits d’un carpaccio de bar, artichauts crus, boutargue et pistaches (21 euros), forcément jouissif.

Mori-4.JPG

Les champignons, j’y arrive enfin, avec les fines tagliatelles laminées maison poêlées aux cèpes des bois cueillis dans la région de Monti Euganei (29 euros), un plat sans fausse note, dans son propos et aux saveurs bien marquées qui confirme que le Mori Venice Bar est une adresse hautement recommandable, avec ou sans Léa Drucker.

 

 

Mori Venice Bar

2 rue du 4 Septembre

75002 Paris

Tel: 01 44 55 51 55

Site: mori-venicebar.com

 

Partager cet article

Published by Foodinandout - dans Cuisine Italienne
commenter cet article

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  •  Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog