8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 02:29

Ngpali-051.JPG

C’est idiot et surtout ça ne veut rien dire, cette expression de «paradis sur terre», pourtant s’il est un lieu qui mérite ce qualificatif, c’est bien Ngpali et sa plage de sable fin longue de 6 km. Pour avoir exploré les environs, je découvrirai rapidement que ce paradis se prolonge en retrait de la mer et qu’il suffit de lui tourner le dos puis de s’enfoncer dans un petit chemin de terre pour voir surgir un paysage enchanteur constitué de collines adorables, de champs au repos et de paisibles villages.

022.JPG

Ce jour-là, le destin me fit croiser sur mon chemin quatre petits enfants qui me guidèrent dans la campagne, m’offrirent des fleurs et me divertirent de leurs rires, leurs sourires et leur énergie.

-023-.JPG

Un moment que nous approchions d’une petite maison décrépite au sommet d’une petite colline, comme d’un seul homme et terrifiés, les enfants s’écrièrent «no !», me conjurant avec de grands gestes de la main de ne pas aller plus loin. Immédiatement, je pense à une maison hantée, une histoire terrifiante qu’on dû entendre les enfants, au village.

026Chaque matin, je longe à pied la plage ou pédale sur la route principale jusqu’au port de pêche qui est en réalité non pas une mais deux baies séparées par une mince bande de terre ou se serrent plusieurs villages de pêcheurs. Le moindre espace, fut-il un champ, le sable, un petit chemin, une palissade ou le devant d’une maison, est réquisitionné pour y faire sécher au soleil les petits poissons. Les chiens semblent s’être faits, plus par dépit que par goût, à ce régime, vu qu’on les voit de temps à autres marcher à pas de loup sur un filet pour barboter sans réel enthousiasme un ou deux poissons.

Ngpali-078.JPG

Ngpali-074.JPG

-009-.JPG

D’un bout à l’autre de chaque baie mouillent une kyrielle de petits bateaux fragiles qui font dans la nuit un collier lumineux lorsqu’ils sont de sortie. De vaillants jeunes hommes usent de leur force pour tirer d’interminables filets qu’il faut après raccommoder et sur le sable des enfants ont dessiné des bateaux peut-être d’après leurs rêves.

003.JPG

Ngpali 077

Le soir, après la baignade, il peut m’arriver de diner d’un white snaper grillé ou bien d’un mémorable curry au poisson et crevettes servi dans une noix de coco. Ce curry proposé par le Ngapali Kitchen, en plus de l’ail, de l’oignon, du gingembre, du poivre, de la tomate, de sucre, de la noix de coco râpé, et de quelques autres ingrédients inévitables qui nous sont familiers, détonne vraiment des autres curry goûté jusqu’alors puisque sa préparation inclut aussi du vin, de la sauce soja et de la sauce à l’huitre pour un résultat à se damner. Hélas, n’ayant fait qu’y diner, je n’ai pas rapporté d’images de cette spécialité maison, ayant en horreur les photos au flash. Alors, on fera jouer son imagination avec la garantie que personne n’y perdra au change, les rêves s‘avérant d’expérience plus savoureux que la réalité.

Ngpali-047.JPG 

 

Nagpali Kitchen

En face du Royal Beach Motel

Ngpali

Birmanie

 

Partager cet article

Published by Foodinandout - dans Birmanie
commenter cet article

commentaires

Lor 21/01/2013

Quel endroit merveilleux... Je l'ai visité il y a quelques années... Un souvenir incroyable (comme les autres points de chutes que nous avons découverts, d'ailleurs). Et que dire de ces petits
crabes qui font des dessins sur la plage...?

  • : Food'up ! Food'down !
  •  Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog