18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 23:57

Is 4

Sur la rive asiatique, au pied du pont Galata, on trouve pèle mêle des grappes de touristes, des chats aux yeux écarquillés, langue pendante, moult passagers empruntant les ferry, ainsi qu'un petit marché aux poissons autour duquel gravitent des marchands aux chariots enfumés.

Is 3

Is 6

Si le quidam pressé se contente d'avaler son poisson à la sauvette à l'un de ces éventaires, celui qui jouit d'un peu plus de temps ne déteste pas s'attabler au bord du Bosphore à une petite table recouverte d'une nappe en plastique et commander un poisson entier, voir comme c'est mon cas une assiette de fritures.

Is 2

C'est délicieux, c'est copieux et il ne lui en coûtera pas même 3 €.

Is 1

Encore plus abordable est cette spécialité adaptée d'une ancienne recette arménienne, qu'on appelle ici midye dolma, soit des moules farcies.

Is 8

Ces dernières m'ayant considérablement marqué lors de mon premier séjour, il était écrit d'avance que je retournerai dans le secteur de l'avenue Istiklal grimper à l'étage d'une gargote quelconque festoyer d'un petit plateau en fer blanc contenant cinq de ces bouchées farcies avec un riz épicé composé d'oignons, de persil, de pignons de pin, éventuellement de raisins de Smyrne.

Is 7

On trouve beaucoup de vendeurs de midye dolma dans les rues d'Istanbul, toujours de sexe masculin, en majorité des émigrés de Mardin, une ville du sud-est de la Turquie.

Is 5

Renseignement pris, les moules sont ramassées dans les endroits rocheux du Bosphore, nettoyées et vendues en gros aux vendeurs de rue à Kumkapi où se trouvent les halles de fruits de mer. Ensuite, à eux la charge de les ouvrir, de les nettoyer, de les cuisiner (la préparation aura patiemment cuite dans une casserole avec de l'huile) et de les vendre, souvent jusqu'à une heure très avancée de la nuit. Un bonheur de street food.

 

Partager cet article

Published by Foodinandout - dans Turquie
commenter cet article

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  •  Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog